18/04/2005

Les larmes dans l'océan

Aujourd’hui je viens dans notre palais,

Y déposer une complainte…

Celle du chagrin et du regret,

Je me sens tout a coup étreinte,

J’ai du mal à respirer…

Mon cœur est dans un étau,

J’ai une boule au ventre,

Dans ma tête se bousculent des milliers de mots.

 

Je nage vers ses abîmes,

Car je suis cette dolphinée,

Mon corps gris et satiné se faufile,

Vers ces mystérieuses contrées.

Point de rencontres sur mon chemin,

Les larmes aux yeux ,

Car j’ai du chagrin.

 

Je recherche mon amie,

Reviens ma belle inconnue,

Perdue  dans une tempête ou dans la nuit,

A savoir que tu souffres, je ne vis plus…

Quitte cette noirceur et reviens vers la lumière,

Mes larmes dans l’océan…

Se perdent sur terre.

 

Et si ton bateau chavire et que tu tombes à l’eau,

Perdue dans le froid et la cohue…

Tu entendras ces mots…

Ceux que je t’écris depuis que je t’ai connue…

Je te sortirais de ces flots,

Car je ne tiens pas à une amitié interrompue.              



19:39 Écrit par baiser virtuel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Elle reviendra Avec un si beau texte, il faudrait être une ange déchue pour ne pas revenir au paradis originel. Ce texte me plaît beaucoup, mais qui est vraiment Nathanaelle. J'ai l'impression de lire sur certaines pages les textes d'un groupe, acceptez vous les hommes, qu'en pensez vous?

Écrit par : Chris57000 | 18/04/2005

J'aimerais J'aimerais déposer un de mes poèmes aux marches de votre palais. Si vous acceptez, je vous prie de m'indiquer si vous acceptez la présence d'un homme dans vos pages.

Écrit par : Chris700 | 18/04/2005

A vous lire ... je comprends bien ce que vous désirez lui dire.
L'amitié, jamais ne doit cesser ...les petites cassures doivent être faciles à recoler. Dès lors, il ne faut un instant hésiter...
Que le soleil s'installe entre vous et qu'il illumine vos vies.
En toute cordialité.
Jean-Pierre

Écrit par : Jean-Pierre | 18/04/2005

Les commentaires sont fermés.