23/05/2005

Passé et avenir

Et moi passant par là,
Toujours le sourire dans l'âme,
Devinerais ces mots venant de toi,
De leur beauté ma joie qui plane,
En cette auteur j'aurais la foi,

De ce monde est né mon courage,
J'ai à nouveau envie de croire,
Il m'a appris que pour le bonheur il n'y a pas d'âge,
Pour moi a sonné enfin l'heure de gloire,
Que dans cette abysse une place pour les sages,

Les proses ici déposées,
Dans ma tête l'image d'une femme,
Mon coeur guéri jadis ébréché,
Nulle personne mais le passé je blâme,
A présent je suis métamorphosée,

Un matin frôlant les rochers,
Caressant mon corps de la douceur des algues,
M'ennivrant de l'air iodé,
Avec les vagues je danserais des valses,
Et entrerais dans l'avenir l'âme en paix,

Je traverserais ce mirage,
Oui,même si je n'y vois pas,
De mon passé je tournerais les pages,
Car je sais que tu es là,

Cet être errant dans ce paradis créé,
Ce bel animal aux yeux de jade,
S'appèlera Dolphinée,
Venez ici lorsque le coeur est malade,
La force des mots saura vous apaiser


 








21:28 Écrit par baiser virtuel | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Merci Merci pour tout
Pour ce rêve fou
Je suis à genoux
En pensant à nous...

Écrit par : Nathanaelle32 | 23/05/2005

Notre arbre dans la mer, Relèves toi,
Prends ma main,
Marche à coté de moi,
Vers nos lendemains,

je t'offre ce rêve fou,
Car je crois en ce "NOUS",
Viens t'asseoir dans les branches de ce bel arbre,
Souffle moi tes plus grands secrets,
Je suis ta moitié,
Pour toi j'ai du respect,
Je sais que je te comprendrais,
Point de paroles sortant de ma bouche,
C'est avec mon coeur que je te parlerais,
Envolées tes craintes les plus farrouches,
Jamais dans la noirceur je te laisserais!

Je te porterais à la cime,
Car je suis convaincue corps et âme,
Cette amitié n'est point un crime,
N'écoutes pas ceux qui la blament,
Car ils reflètent que triste mine,

Viens t'allonger sur les branches veloutés,
Je serais la te tenant la main,les yeux vers le ciel,
Fais sortir les mots de ta bouche par ton coeur dictées,
Je connais ta vérité, je sais ton dévouement réel,

Lorsque nous redescendrons,
Un sourire sur les lèvres,
On sauras les milles raisons,
Qui nous unis dans ce merveilleux rêve...

Écrit par : N. | 24/05/2005

Les commentaires sont fermés.