20/06/2005

Union sacrée

J’ai erré longtemps sur la grève,

Un souffle d’espoir aux lèvres.

J’ai cherché un signe de toi,

Qui avait dans le cœur si froid.

 

J’ai fini par te retrouver ma soeur

Au fond de moi, la douleur.

J’ai bu à la source de tes larmes

Succombé sous tes charmes.

 

Tu es ma muse sans cesse invitée,

De mes jours et mes nuits agitées.

Sans toi, ma vie devient insipide,

Ici, les eaux sont si limpides.

 

J’ai cherché des mots empruntés,

Mais tu méritais ces vers inventés.

Dans notre monde point de farfadet

Juste deux femmes, une union sacrée.



21:45 Écrit par baiser virtuel | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Juste un moment de repos Merci,1000 mercis pour ces belles phrases.Mais là je suis perdue,je n'arrives pas à mettre mon coeur et mon âme en phase.Je t'embrasse

Écrit par : Nat | 21/06/2005

Les commentaires sont fermés.