23/06/2005

Je suis toujours là.

Parfois les mots bousculent les barrières
Tout notre corps souhaite la mise à terre.
Mais une fois l'orage éloigné, et notre colère,
Devant le paysage dévasté, les larmes sont amères.

Il est souvent plus facile de courber l'échine,
Pour ne pas sombrer dans le Spleen.
Mais lorsque la femme se veut fière,
Elle affronte dans notre monde les misères.

Le combat le plus fou n'est jamais perdu d'avance,
Même s'il te conduit aujourd'hui vers la souffrance.
Sur les lèvres, un goût de beurre rance.
Demain, l'aube d'une nouvelle romance.

Laisse toi aller à rêver, viens te reposer.
Demain une nouvelle journée ensoleillée.
Peut être le retour de ton aimé.
Les femmes sont si compliquées.

Sois toi, naturelle, comme je t'aime.
Pas la prisonnière d’un anathème.
Il ne faut pas renoncer à ta vie,
Mais sens le souffle qui guérit.

Parfois il faut faire des concessions,
Ce n’est pas la voie de la renonciation.
L’étincelle qui éclairera le fond de ta prison,
Ou un nouveau départ, une ascension.

Tous mes vœux t’accompagnent,
Tu as la force qui balaye les montagnes.
Un jour tu perds, l’autre gagne,
Demain la réconciliation au pagne…




20:58 Écrit par baiser virtuel | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Heureuse Oui,parfois les mots bousculent les barrières,
Je me suis battue inspirée de ma souffrance,
Je suis revenue en arrière,
J'ai ainsi reçue sa clémence,

Je suis de retour,
Plus forte de cette leçon de la vie,
Heureuse à nouveau en amour,
Et c'est ici vous tous que je remercie,

A ma soeur virtuelle je dois dire que ton texte reflète si bien chaque chose de ce parcours,chaque mot ,chaque syllabe est réalité et de se sentir comprise est d'un énorme réconfort.Dans la vie on n'est jamais au sommet,des conseils et des encouragements nous en avons besoin jusqu'à 99 ans.Je sais que je vais me répéter encore et encore mon amie...Je remercie Dieu tous les jours encore de t'avoir rencontrée.

En passant j'aimerais et je propose qu'on se laisse aller tous sur une prose sur l'amour,l'amitié,l'humanité,la beauté des sentiments purs.

Qu'en pense tu ma petite Nath?

Écrit par : Un ange au paradis | 24/06/2005

Les commentaires sont fermés.