17/08/2005

Je suis perdue

J’ai fui les rivages blaffards,

Mais il est à présent trop tard.

Mon monde ma prison,

Retentis le son de l’abandon.

Je nage dans des eaux troubles

Où la peur et la mort jouent en double.

Ne me cherchez pas, sonne le glas,

Je dois retrouver la paix et l’envie d’aimer.

J’ai toujours tout gâché, maladive anxiété,

Demain un nouveau jour, l’enfer a ses atours.

Au fond de moi, une flamme vacille pour toi,

Ne la souffle pas, ou tu la condamneras.


23:58 Écrit par baiser virtuel | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

amitié Venez hanter ce monde et vous ressourcer.
Il vit pour vous et par vos écrits déposés.
Vous ne gâchez rien, mais permettait de révéler,
Les sentiments par d'autres un moment partagés.

Écrit par : Chris 764 | 18/08/2005

Confessions Quitte ton enfer,
Laisse moi faire revivre ta flamme,
Jamais je ne soufflerais cette dernière petite chaleur,
Qui brule encore au fond de toi mamie,
Partage avec moi tes craintes et tes douleurs,
Je suis avec toi sur ton chemin de vie,
Tu es non sans savoir petite soeur,
Que si je ne t'aimais pas autant...je serais déjà partie,

Ne sois pas triste,
Ne redeviens pas cette petite fille perdue,
Sache que je suis là et existe,
Et que jamais de tes mots je serais répue,

Je te donnes le temps qu'il faut,
Je nagerais dans tes eaux troubles,
En attendant un signe de toi...un mot...




Écrit par : Your White Angel | 18/08/2005

Les commentaires sont fermés.