18/10/2005

Le jour où...

Le jour où j’ai décidé de m’en aller
Où la vie m’a le chemin indiqué
Non je n’ai pas hésité
Grande fut mon attente espérée
 
Vous qui m’avez si souvent soutenue
Ouvrez vos cœurs à mon âme détendue
Yves, le dauphin des mers éperdues
Arrive pour escorter ma venue
Garant de cette odyssée voulue
Egayant cette route méconnue
 
Enfin je suis sur le chemin.
Depuis si longtemps j’attends qu’il m’emporte.
Sur ce beau Trois Mats, sur cette mer calme.
Loin des tourments.
Loin des tempêtes qui ont précédées.
Je vais pouvoir me reposer, sur ces torrents de lumières,
Balayés par cette douce brise, bercée par les vagues,
Cette écume provoquée par ce doux animal, glissant sur les
flots,
Sautant dans les embruns, plongeant vers les fonds marins.
 
J’entends les voiles doucement se gonfler.
Leurs toiles immaculées, sur ces mats immenses,
M’enlèvent lentement.
Ce pavillon qui ondule, chante ce moment monotone
Dans vos rêves et dans vos cœurs.
Ce havre de paix, qui va m’enchanter,
S’étend sur mon corps comme un baume apaisant.
Viens avec moi mon amie.
Suis de ton regard la silhouette lointaine qui s’évapore vers
l’infinie bleutée.
Vois disparaître le navire qui me transporte vers ma maison
éternelle.
Quand tu ne le verras plus,
Tu pourras fermer les yeux et mon image te regardera avec un
mon beau sourire.
Tu pourras me dire des mots de couleurs.
Tu pourras me prendre dans tes bras, dans ton cœur.
Tu pourras m’offrir des cadeaux de douceur.
 
Ce texte à été écrit par un ami poète en hommage à son amie partie trop tôt après une longue maladie. Son beau dauphin l’as sûrement guidé vers les lieux paisibles qu’elle s’imaginait. Merci Bruno de ce partage.
 
Septembre 2004

09:49 Écrit par baiser virtuel | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

très beau et.... très touchant...je vous embrasse toutes les deux

Écrit par : baby | 18/10/2005

Les commentaires sont fermés.