30/10/2005

Calypso

Elle est isolée des autres dieux et des hommes,

Et ne voit jamais ni les uns ni les autres.

Elle a bâti un rêve et lui donne à présent formes,

Un vaisseau pour deux âmes, les nôtres.

 

Les parfums se sont exhalés des murs de pierres,

Et de la voix de Calypso, s’élance un chant libertaire.

Des fleurs de sel se sont déposées à mes pieds,

Et je célèbre la blancheur de ton âme raffinée.

 

Des nymphes lèvent au vent des bannières de satin,

Je m’y plonge toute entière, comme un dauphin.

Le ciel nuageux, fait tomber une pluie de rimes,

Qui me fait regarder au delà des plus hautes cimes…



23:43 Écrit par baiser virtuel | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Délicate et douce Nath Ce texte,un souffle d'espoir a notre aventure marine.A bientot petite soeur.Je t'embrasse!

Écrit par : Nat | 02/11/2005

Je suis revenue... Relire tes mots,tranquillement pendant que mes enfants dorment.J'ai lue et j'ai rêvée,versée une larme et je suis flatée,génée et heureuse en même temps.Ce texte me donne une agréable impression d'avoir fait quelque chose de bien...mais je n'y serais pas arrivée sans toi ma belle.Je voulais que tu le saches.

Écrit par : Nat | 02/11/2005

Les commentaires sont fermés.