05/11/2005

Songes marines,

A la finesse de l’orée des dunes,

Se dessine une silhouette féminine,

Elle est touchée du trident de Neptune,

Ici des phrases et des rimes,

 

Le monde assombri  de ce palais,

Fait place à la divine lumière,

Guidée des déesses au temps imparfait,

La brume dissipée par le souffle des prières…

 

Il est  à genoux et prie très fort pour…
La rejoindre aux cimes de l'Olympe, 
Parmis les déesses et les dieux grecs,
Parmis les héros et les amazones,
 Parmis les légendes et les odyssées d''Homère.
Ce sera notre Iliade,
L’aventure de nos deux vies.
 
Elle a succombé au charme de Delphinus, le messager,
Amphitrite, déesse douceur, le corps alangui attend,
Son rêve deviendra t-il réalité ?
Poséidon l’emportera t-il au firmament ?


00:52 Écrit par baiser virtuel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.