10/11/2005

Futilité

Quelques mots d’enfants entendus dans le vent,

Un baiser volé sur le pas d’une porte entrouverte.

Des moments sans importance, dans une quête,

Et qui pourtant rassurent notre inconscient.

Les projets les plus insensés, les pas de l’humanité,

Ne peuvent voir le jour qu’à partir de futilités.

Notre fragilité est notre pouvoir de création,

Sans sentiment, le chaos se substituera à la raison.



12:37 Écrit par baiser virtuel | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

confiance Tu as raison, car en tant que femme, nous avons besoin de ce que certains nomment des futilités pour nous permettre d'exister et d'avancer. Si les hommes pouvaient comprendre cette nécessité, il n'y aurait que des couples heureux...et peut être davantage de bébés...

Écrit par : Blandine | 10/11/2005

Ma vie du present ces très jol le poème que tu a ecrit ca reflete toute les pensée

Écrit par : italo | 10/11/2005

Les commentaires sont fermés.