28/03/2006

Belle de nuit

Belle de nuit,

 

A l’orée de la toile ,

M’est apparu un jour de printemps,

Cette belle recouvert d’un voile,

Qui  me disait qu’il était temps…

 

Le temps d’écrire de poser,

De faire ressortir mes états d’âme,

En vers et rimes et d’oser,

S’exprimait la belle Dame,

 

Nos goûts se rapprochaient,

Aimants le bleu de l’océan,

Cette belle un jour d’été,

M’emmenas dans mes nuits d’antan,

 

Ses messages des murmures magiques,

Le tout écrits en poésies,

Je suis sortie de mon cocon  énigmatique,

Et j’ai pleurée ma vie,

 

Ma belle de nuit fut ma confidente,

Le grimoire de mes plus grands secrets,

M’est apparue la vérité évidente,

Jaillit de  la source des regrets,

 

Elle me fit voir la vérité en face,

Mais point je me fâchait,

Quelques fois je fis la grimace,

Et souvent raison elle avait,

 

A ce jour ma belle de nuit,

A décidée d’aller au loin,

Mais je sais qu’elle est là et me suit,

Au cas ou j’aurais besoin,

 

Une pensée pour elle j’ai chaque jour,

Des rimes et des mots,

Elle me fit découvrir l’amour,

Avec elle je me suis éclos,

 

Mon amie, ma sœur,

Ainsi dans tes tourments,

Je te souhaites amour et douceur,

Que je te souffles dans le vent…

 

 

A Nathanaëlle,

 

03:10 Écrit par baiser virtuel | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |